Dans cette petite histoire, on va suivre Damien qui a trouvé le bol tibétain qui lui correspondait !

Icon lotus sur www.thipphavanh.com - copyright Thipphavanh Deovan
Bol tibétain et mailloches

JOURNAL DE LA FORMATION BOL TIBÉTAIN

Les bols tibétains commencent à trouver leur place dans nos maisons comme cela fut le cas à l’époque au Tibet où chaque famille en possédait un ou plusieurs. Leurs bienfaits et leurs mystères sont bien nombreux et font l’objet d’études poussées. Devant l’engouement et la demande grandissante, l’offre s’est multipliée et a explosé. Les boutiques en ligne poussent comme des champignons, les magasins dédient des sections où l’on peut choisir son bol. Et sur les bols, on commence à voir des étiquettes, des descriptions, des caractéristiques, des fonctions… Il y en a vraiment de toute sorte, de composition différente, de tailles différentes, de tonalité différente, de couleurs différentes, des gravés, des non-gravés, des lunaires (construit uniquement lors de la pleine lune), des thérapeutiques, etc… Et puis, il y a encore une sous-catégorie : pour un travail sur les chakras, des notes, un bol plexus solaire ou un bol cœur, etc… Alors pour le néophyte, il est difficile d’y voir clair ! Les vendeurs (généralement) peu expérimentés en la matière, donneront un discours générique et marketing qui n’aiguillera pas plus que ça le néophyte.

1. MA MÉTHODE

Ce que je vais décrire ici s’agit de ma méthode qui est le fruit de mes formations professionnelles, de mon expérience en tant que praticienne et des recherches que j’effectue sur mon électro-encéphalogramme (EEG).

Comme le dit si bien Tesla : 

“If you want to find the secrets of the universe, think in terms of energy, frequency and vibration.”

Nikola Tesla

“Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence et vibration” – Nikola Tesla

 

L’objectif premier de cette formation est d’aider les gens à trouver leur bol mais ce choix s’axe principalement sur le ressenti. Les participants sont invités à ressentir et à se connecter à leur corps par le biais de divers exercices. Des moments de partages, de découvertes s’en suivent. À la fin, tous les participants savent comment utiliser une mailloche, comment choisir un bol, comment une affinité se crée ou même comment rentrer en résonnance. Cela n’est pas si compliqué mais pas si trivial à la fois. Le tout est de savoir comment.

2. FORMATION « DECOUVERTE DES BOLS TIBETAINS POUR SOI »

ATELIER BOLS TIBÉTAINS ALPES MARITIMESNous sommes le samedi 17 Juillet, 9h du matin… On commence tôt ! Une formation “Découverte de bol tibétain pour soi” que j’anime occasionnellement afin de donner les outils et la compréhension nécessaire aux gens. Le but étant qu’ils puissent vraiment bien choisir leur bol selon leur besoin et non pas selon une étiquette. Nous étions une belle dizaine sur le lieu sacré qu’est Notre Dame du Brusc. Une belle journée ensoleillée accompagnée d’une légère brise, nous nous étions tous réunis pour profiter des fréquences et vibrations des bols tibétains ou bols chantant, en plein air, protégés par le feuillage des oliviers.

Tout le monde passe dans le bol tibétain XXL !

J’invite les gens à venir s’installer debout à l’intérieur du bol, pieds nus. Je prends ma mailloche XXL et je frappe le bol sur différents endroits. Le but étant de mesurer jusqu’où les gens ressentent les vibrations dans leur corps. Et bien sûr, le résultat varie d’une personne à une autre.

« Jusqu’aux genoux » ou encore « Jusqu’au bassin » ou bien « Moi ça m’a traversé des pieds jusqu’à la tête » et un autre « Moi, c’est jusqu’au cou et c’est descendu dans les bras »

 

L’ouverture de l’atelier débute toujours par une méditation sonore. Un petit texte avec des affirmations positives pour bien commencer la journée :

JE SUIS AMOUR, JE SUIS CLARTÉ, JE SUIS SOUTENU PAR LA VIE

 

L’atelier peut commencer !

Petite démonstration

La cymatique ! L’effet sur son sur la matière. Fascinant. Donc je prends mon bol, je joue de plusieurs façons différentes et la matière bouge bien évidemment de façon différente. Des dessins se forment, l’eau frétille comme si en ébullition, c’est beau à voir ! L’occasion de remarquer que selon la mailloche utilisée et/ou la force de frappe, l’effet n’est pas le même.

C’est l’heure d’expérimenter !

Tout doucement, nous avons commencé à expérimenter les bols, de façon individuelle, sans instructions mis à part comment utiliser la mailloche en bois bien entendu !

Personne n’avait idée de ce qu’ils avaient entre les mains, pas d’étiquette, pas d’idée préconçue. Juste le plaisir d’expérimenter. J’encourage les gens à changer de bol, à les écouter, à les sentir vibrer. Puis vient le moment de retour et de partage sur l’expérience vécue.

Alors, qu’avez-vous senti ?

« Tiens, ce bol m’attire plus que l’autre » ou encore « Celui-là ne me fait rien du tout » ou même « WOW, j’en ai les larmes aux yeux ».

Comment ça se fait Thipphavanh ?

Attendez, attendez… tout vient à point à celui qui sait attendre. Maintenant, vous allez faire le même exercice mais en changeant de mailloche cette fois et puis prenez le temps de remarquer les différences.

Les premiers coups retentissent, un son plus feutré, des ondes et des vibrations décuplées. Premières réactions :

« Ça n’a rien à voir ! » 

Oui, oui, effectivement, cela n’a rien à voir entre la mailloche de base en bois qui est fournie et la mailloche professionnelle.

Puis surgissent des remarques de quelques participants un peu aventuriers :

« J’ai remarqué que les vibrations sont différentes d’un bol à un autre, mais aussi lorsque je pose le bol sur mon corps, ce n’est pas pareil »

Petit sourire de ma part 😊. Oui effectivement, c’est normal. Mais on continue à expérimenter, avec quelques explications mais pas trop non plus. Et cette fois-ci, on va déplacer le bol sur différente partie du corps, essayez différentes positions, soyez créatif ! Et n’oubliez pas encore une fois d’expérimenter des bols différents.

« Comment ça se fait que lorsque je pose le bol ici, je ne sens absolument rien et lorsque je le pose là, ça vibre ? » 

😊 😊  Allez, encore un petit peu de patience ! Je ne vous donne pas encore la réponse. Mais oui, effectivement, il y a une explication mais d’abord expérimentons. Donc on passe à l’exercice suivant, cette fois en groupe.

Tout le monde exécute religieusement l’exercice, en suivant les instructions à la lettre.

Est-ce-que tout le monde sent la vibration du bol ?

« Pas tout le monde », « C’est léger »

Alors changer l’ordre peut-être ?

« Tiens c’est bizarre, on était plus de monde à ressentir et là, on est moins à ressentir »

Alors, je vous invite à changer de position, allez soyez fou ! Et pour encourager la folie, les équipes où tout le monde ressentira gagnera un petit bonus et pas de tricheurs svp, j’ai un détecteur de mensonge intégré dans mon corps !

Quelques minutes, quelques essais et positions différentes plus tard, il est temps de revenir à sa place et de partager sur ce qui s’est passé.

« Alors quand on a essayé cette combinaison, ça marchait mieux »

« Au début ça ne passait pas mais à la fin si »

« Bon alors c’est quoi tes explications Thipphavanh ? » 

La réponse est simple : vous avez en fait travaillé avec les tensions dans votre corps. Sur les parties tendues du corps, le bol vibre beaucoup moins longtemps. Les cellules absorbent l’énergie des vibrations du bol jusqu’à ce que les tensions disparaissent. Donc à force de taper, les tensions ont fini par disparaitre et les ondes ont finalement pu se propager plus loin.

Vous l’avez compris, les ondes traversant les cellules, permettent d’enlever certaines tensions du corps. C’est cool n’est-ce-pas ?

Alors, petit exercice, individuel cette fois. Prenez un bol (de toute façon, vous allez tourner, même si des affinités se sont déjà créés) et posez-les sur les parties tendues de votre corps. Puis observez ! Et puis vous savez quoi, prenez-en même deux, soyons fou !

« Y’a un ordre spécifique ou des endroits spécifiques où les poser ? »

😊 Expérimentez ! Juste interdiction sur les douleurs aigues ou une opération récente (genre en cours de cicatrisation) – bon la liste des contre-indications est un peu plus longue mais je ne vais pas tout écrire…

Bon alors, vous en pensez quoi de tout ça ?

« Alors quand je pose le bol sur mon cœur, je ressens ça et lorsque je le pose sur mon ventre, ce n’est pas pareil, je le sens moins. Cependant lorsque je pose l’autre bol, je sens mon ventre ! » 

Eh oui ! Il y a des bols qui sont plus appropriés que d’autres pour différentes parties du corps. Mais ce sera une histoire pour une autre fois.

Alors globalement, vous savez comment choisir un bol maintenant ?

« Effectivement, je ne vois pas comment je pourrais l’acheter sur Internet. »

« Du coup, comment on fait ? Faut passer du temps pour les essayer ?!? » 

Ah bah je ne vous raconte pas les heures que j’ai passé les sélectionner un à un mais je préviens toujours le vendeur que je dois ressentir le bol et que ça prendra des heures ! Et oui, j’ai eu entre les mains des bols qui sont sensés être thérapeutiques et qui n’avait pas vraiment de qualité vibratoire voire rien d’exceptionnel… J’ai eu des bols qui ne payaient pas de mine et qui finalement étaient plus qu’intéressants et beaucoup moins cher ! Donc oui, ça prendra du temps pour la personne qui n’a pas l’habitude de travailler avec son intuition. Mais ça se développe, et ça c’est encore une autre histoire (je vous invite à voir la page Awakened Mind si vous voulez en savoir plus)

« Au fait, quelles sont les diverses utilisations du bol »

Y’en a plein ! Alors, déjà, vous l’avez vu, on peut l’utiliser en auto-massage. C’est super pour se faire du bien. On peut méditer avec. On peut nettoyer un lieu ou un objet. Vous savez, des fois, on rentre dans une pièce et l’atmosphère est plombée ? Bah un petit coup et bol et ça repart ! On peut le poser sur la table et le faire sonner en passage et profiter des belles harmoniques et apaiser son esprit. Genre quand on travaille à la maison, qu’on en a plein le citron. Un petit coup de bol et ça apaise immédiatement !

Bon finalement, ça vous a plu ?

« C’est fascinant », « Ça m’a un peu remué », « Je me sens léger », « J’ai l’impression d’avoir plus d’énergie », « Je comprends mieux le concept de vibration »

« Mais au fait, comment ça marche avec les chakras ?? »

Aaaaaaah, les chakras… Ce n’est que mon propre avis donc il vaut ce qu’il vaut. On peut travailler sur les chakras de différentes manières. En s’aidant de la visualisation, des mantras, des sons… Oui, il y a des notes associées à chacun des chakras principaux : DO RÉ MI FA SOL LA SI. Oui, le bol peut avoir une note DO ou FA ou MI, etc… Oui, ça va faire quelque chose, oui ça va fluidifier la circulation de l’énergie. Maintenant, pour travailler son chakra, ce sont les actions de la vie de tous les jours qui vont réellement influer sur leur état… Du coup, acheter 7 bols pour les 7 chakras, vu l’augmentation du prix du métal, je ne le ferai pas. Pourtant ma collection est grande et a dépassé les 7 bols. Je choisis mes bols selon les énergies qu’ils dégagent et leur qualité vibratoire et non pas pour leur son. Ils sonnent tous bien de toute façon ! Même ceux qui sont abîmés. Mais comme tout, tout est une question de budget ! Sachant que lorsque l’on achète plusieurs bols, il est primordial de garder des harmonies harmonieuses au risque de faire grincer les dents si tel n’est pas le cas. Je ne pense pas que créer des tensions dans le corps soit le but !

Allez, il est temps de vous installer confortablement après toutes ces expériences et profiter d’un bain sonore aux bols et au gong pendant une bonne trentaine de minutes.

« PFIOU, ça décoiffe le gong », « Ça m’a scotché au premier coup, rien à voir avec les bols ! », « Je me suis promené dans les bas fonds… j’ai des émotions qui sont remontées…»,

Oui, l’énergie du Gong est différente de celles des bols. Mais c’est une autre histoire pour plus tard 😉

Allez, c’est fini…

Tout le monde repasse dans le bol XXL !

Allez, il est temps de vérifier. Un par un, les gens rentrent dans le bol que je fais résonner.

Alors ? C’est toujours pareil.

« Ah non ! Ça va plus loin »

C’est normal, on a passé la matinée à se baigner dans les ondes et fréquences bienfaisantes des bols. Certaines tensions ont disparu !

Allez, il est temps de fermer cette formation proprement. De la gratitude, de l’amour pour soi et pour les autres, des affirmations positives :

JE SUIS AMOUR, JE SUIS CLARTÉ, JE SUIS SOUTENU PAR LA VIE

Un retour de plusieurs personnes une semaine plus tard

« Je ressentais toujours les bienfaits des bols ! C’est fou ! » 

😊 😊 😊 Non non, c’est normal 😉

3. L’EXPERIENCE FASCINANTE DE DAMIEN

La vente de bol ne fait pas partie de mon activité mais si une personne tombe amoureux d’un bol, il arrive que cette personne reparte avec. Ce fut le cas de Damien. Un bol en particulier est rentré en résonnance avec lui. Il joue beaucoup avec, quasi quotidiennement. Un jour, il me pose la question « lorsque je pose mon bol sur moi, au bout d’un moment, je ressens les battements de mon cœur calés sur les vibrations du bol, c’est bizarre, est-ce-que c’est normal ? » 

Oui oui, c’est normal, tu te synchronises avec ton bol et tu résonne avec ! À noter que ce n’est pas toujours le cas.

Lors de cet atelier très expérimental, j’engage les gens à se reconnecter à leur ressenti et à travailler leur claire-senti. Ici, on laisse tomber le mental, on oublie les spécifications pour se connecter totalement au corps. C’est ce qu’à fait Damien. Même si plus tard, je partage les caractéristiques des bols et qui sur le papier « seraient les meilleurs », il est resté sur son choix – lui qui d’habitude cherche le meilleur.

Il faut savoir que Damien a participé au coaching Awakened Mind et est habitué à travailler avec son intuition. Dans le cadre de mes recherches sur les effets des bols tibétains sur le cerveau, un jour je l’invite à venir tester son bol lors d’un massage sonore. Je prends mes bols habituels et je regarde ce qui se passe. Ce jour-là était particulièrement difficile. Beaucoup d’anxiétés et de peur avaient fait surface. Difficulté à lâcher prise, difficulté à apaiser son mental, lui qui pourtant y arrive généralement bien.

DAMIEN ET SON BOL TIBETAIN EN MASSAGE SONORE APRES 3 MIN GEO
Après 3 minutes de massage sonore avec les bols habituels, les ondes Beta de fortes amplitudes (µV)

10 minutes plus tard, je décide d’utiliser son bol…

Et puis après 10 minutes de massage sonore, une amélioration sur le GSR (pour la faire courte, les tensions de son corps), ses ondes Bêta ont légèrement baissé mais ce n’est toujours pas ça ! Je décide d’utiliser son bol, sans lui en faire part bien entendu. Le résultat est époustouflant sur l’EEG. Les effets sont immédiats. Son mental s’apaise, sa détende devient plus profonde. Il lâche prise et se laisse aller ! Je contiens mon excitation.

 

DAMIEN ET SON BOL TIBETAIN EN MASSAGE SONORE APRES AVOIR UTILISE SON BOL A 11 MIN GEO
Changement de bol à 10 minutes et une amélioration nette sur les ondes Beta (vu spectogramme)

8 minutes plus tard, ça lâche sur l’hémisphère gauche et apparaît un état modifié de conscience supérieur !

  • L’hémisphère gauche “flashe” un état modifié de conscience supérieur “Esprit Évolué“.
  • L’hémisphère droit est stimulé et forme une variation de l’ “Esprit Éveillé” (Awakened Mind)
DAMIEN ET SON BOL TIBETAIN EN MASSAGE SONORE APRES 20 min GEO
Après la 20ème minute, les ondes Beta sont bien réduites à gauche - à 22 minutes, on voit apparaitre un EMC de haut niveau

Puis vient la fin du massage sonore. On échange sur ce qu’il a ressenti. Il a reconnu son bol, ça l’a apaisé, il est rentré en connexion avec lui. Je lui montre les graphs sur l’EEG qui permettent d’appuyer ce qu’il a expérimenté, il est surpris sans vraiment l’être.

Écoute Damien, tu l’as bien choisi ton bol, vous avez une belle histoire tous les deux ! C’est celui qui t’a fait le plus d’effet, c’est celui qui t’a fait lâcher prise.

Conclusion : fais toi confiance !

Icon lotus sur www.thipphavanh.com - copyright Thipphavanh Deovan

L'HISTOIRE DE DAMIEN

A la rencontre de mon bol.

Je suis là, heureux et perdu devant tant de bols, me demandant comment je vais faire pour choisir le bon ! Il y en a des petits, des grands, des ternes, des brillants, des lunaires, des antiques… Je me dis que le choix va être difficile ! J’ai l’impression d’être retourné en enfance complètement surexcité et angoissé devant le glacier, où le douloureux choix des parfums de ma glace se pose afin de ne pas être déçu ! Là c’est la même chose, un bol se choisit avec le cœur et devient une partie de nous pour la vie. Il est là pour nous aider, nous purifier, nous guérir, nous aider à avancer. On ne choisit pas un bol au hasard, bien au contraire c’est lui qui nous choisit et ensuite nous l’adoptons. Ça, je l’ai compris plus tard, quelques jours après son achat. Je ne pouvais pas me tromper c’était lui et pas un autre. J’ai l’impression maintenant qu’il fait parti de moi.

Mais au début, devant tant de bol, ce n’était pas aussi clair ! Et c’est d’abord mon mental qui a voulu choisir : « Je veux celui la ! Il brille de mille feux et il est tout poli à la main ! » Je le prends, le pose dans le creux de ma main et le fait sonner à la mailloche. Ouch, ça fait mal aux oreilles, c’est beaucoup trop strident et mon corps se raidit. Mon mental à dit oui, mon corps à dit non.

J’en prends un deuxième, il est gros, très gros. Je me dis qu’il doit être super puissant, c’est encore mon mental qui parle. Même protocole, je le fais sonner, et là ça vibre fort, très fort et très grave. Mon mental aime, mon corps beaucoup moins. J’ai l’impression de me faire gronder, de me faire agresser. Mon corps a dit non.

Troisième essai, un petit, tout brillant, bien rond et surtout pas cher du tout ! Mon mental est content, il ne prend pas de place, je peux l’amener partout et en plus je vais bien économiser ! Le choix est presque inéluctable. Je suis conquis. Je réitère le protocole, le fais sonner. Ça sonne très strident mais il vibre très peu. Je ne ressens quasiment rien. Mon corps à dit inutile.

Je stoppe ces essais, me pose et réfléchi. Je ne vais pas tous les tester comme ça. Je mets mon mental de coté et commence à les regarder avec le cœur, à leur parler doucement et à les caresser un à un. J’essaye de ressentir à travers mes doigts celui qui m’appelle. Et là, d’un coup, comme par enchantement, ma main s’arrête sur un bol complètement banal visuellement par rapport aux autres. Il est de taille moyenne, pas du tout rond, un peu difforme, de couleur terne et en plus c’est l’un des plus chers ! Mon mental me crie NON dans ma tête ! Il veut du beau, du brillant, du bien rond, uniforme et pas cher !

Je mets mon mental de coté, place le bol dans ma main, le fait sonner. Ça sonne juste. Il raisonne bien, vibre longtemps. J’ai l’impression que mon corps me dit oui. Mais j’ai du mal à bien ressentir ses vibrations, là assis en tailleur au milieu de tous ces bols et du bruit. Je m’isole, m’allonge, le pose sur ma cage thoracique, le refait sonner et là… C’est juste une évidence, je me fais transporter par ses vibrations, j’ai l’impression de ne faire qu’un avec lui. Il m’apaise instantanément. Il vibre plus de deux minutes sans s’arrêter et mon cœur se synchronise même avec le rythme des vibrations Je ne saurais comment l’expliquer, mais mon corps a choisi. Il me dit un grand OUI. C’est juste une évidence, il était fait pour moi, il m’attendait, il m’a appelé, je l’ai choisi.

Aujourd’hui j’ai adopté mon bol pour la vie.

Icon lotus sur www.thipphavanh.com - copyright Thipphavanh Deovan

LE MOT DU COACH

Le bol tibétain est un outil qui peut vous accompagner sur votre chemin du bien-être pour peu que vous le choisissiez bien ! Il possède de nombreuses vertus pour peu qu’on sache l’utiliser. Personnellement, je n’achèterai jamais un bol sur internet. Cela va totalement à l’encontre de mes enseignements. Un bol se ressent, il vibre, il a sa propre personnalité. Il y a des bols qu’on achète pour les harmoniques et d’autres pour leur qualité vibratoire. Je m’axe plutôt sur cet aspect-là car c’est ici que vous trouverez tous les bienfaits des bols.

 

Nada brahma – le monde est son.

Tout est énergie, tout est fréquence, tout est vibration.

Namaste

Vous avez aimé l'article ? N'hésitez pas à partager !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on google

Leave a Reply